Mouton noir


11 Nov
11Nov

Lorsqu’on se livre dans un récit, et même si l’on dénomme ce même texte de fiction, on se met automatiquement en « danger » ou du moins, en exposition.

Il faut s’attendre à de virulentes réactions, à essuyer un déni venant de nos proches mais aussi de gens plus éloignés, mais faisant aussi partie de la famille. Des individus ne voulant croire et entendre ce qu’on a pourtant masqué pour le rendre plus supportable. Un pan de notre existence dont peut-être ils ont été témoins, même de loin. 

Qu’ils ont survolé malgré eux et ignoré le plus vite possible pour ne pas éprouver ce malaise l’entourant.

En divulguant certains faits, agissements ou situations, nous comprenons vite que nous sommes ou devenons le mouton noir que l’on pointe du doigt ou que l’on décrie plus discrètement, mais que l’on juge, quoi qu’on en dise.

Et si ce statut de mouton noir peut s’avérer lourd à porter, il est aussi, et tous ceux ayant un jugement un peu trop hâtif devraient y songer, le déclencheur de bien des changements, de remises en question et de prises de conscience. Des transitions et des mutations dont jamais ils ne se seraient crus capables.

Qu’ils le disent ou non, qu’ils l’admettent ou continuent d’être dans le déni, ils ne pourront réfuter les tempêtes que ces confidences auront déclenchées en eux.

Les doutes aussi, leur permettant de s’interroger et d’avancer, pour les plus ouverts.

Si ce statut doit servir à quelque chose, alors c’est bien à cela. Et à tous ceux qui comme moi, avez été un de ces moutons noirs, je vous félicite d’avoir bousculé les conventions et les certitudes de nombres de proches, voire, de très proches. 

Sans vous en rendre vraiment compte mais juste en étant vous-mêmes et entiers, vous leur avez sans le moindre doute, donné l’opportunité d’avancer plus sereinement dans la vie à défaut de l’être vraiment.

Car le mouton noir que vous représentez est avant tout un formidable déclencheur et un efficace rappel des valeurs fondamentales vous ayant construits durant votre existence et plus précisément, durant votre enfance.

N’attendez pas de reconnaissance, et continuez à avancer et à foncer pour les plus téméraires, vers cet inconnu ne vous faisant pas peur. Car cela se verra être un formidable moteur vous permettant de prendre des décisions audacieuses, et de croire un peu plus en vos rêves que la plupart de vos congénères semblent avoir abandonnés.

Un privilège, lorsqu’on sait le monde devenir de plus en plus conforme et uniforme, les gens se moulant dans des schémas tout tracés n’ayant pour mot d’ordre que la sécurité et votre zone de confort.

 

artfichier_208776_4086848_201409105538909.png

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.